top of page
Rechercher

Pourquoi je vous invite à marcher pieds nus

Dernière mise à jour : 20 oct. 2023


Des pieds nus dans l'herbe

Les humains sont les seuls animaux à porter des chaussures. Nous en avons découvert la nécessité il y a pas moins de 80.000 ans selon les dernières découvertes. De simples peaux de bêtes aux escarpins qui étouffent nos orteils, tous les designs ne se valent pas !

Il n'empêche, les chaussure ne permettent pas à nos pieds de se déployer pleinement et les contiennent dans une rigidité délétère. Le pied incarne un mécanisme de précision qui capte avec finesse une multitude de variables (variation de pression, de température, frottement, nuance de textures, dureté du sol, pente du terrain, etc.)

L'amorti des semelles rendent nos tendons et nos muscles paresseux. Emprisonnés dans nos chaussures, les pieds perdent peu à peu leur intelligence.

Ils représentent le quart de notre squelette et nous leur devons tant !



Nous avons donc tout à gagner à réapprendre à marcher sans chaussure et à saisir chaque opportunité de le faire en connexion avec la nature.


Marcher pieds nus :

  • stimule notre cerveau (qui analyse en permanence le sol pour guider notre système locomoteur) et a une action positive sur la mémoire,

  • nous permet de capter les ions négatifs de la Terre ce qui a des effets anti-oxydants et anti-inflammatoires (principe du earthing/grounding),

  • dynamise la circulation sanguine grâce à l'effet de pompe provoqué par l'écrasement de la voûte plantaire,

  • améliore la posture et renforce l’équilibre,

  • préserve les articulations en réduisant la charge supportée par les articulations et en renforçant les muscles des pieds, des chevilles et des jambes,

  • procure un sentiment de liberté, de bien-être, de connexion à la nature.


Amateurs de course à pieds, courir sans chaussures permettrait de développer une foulée plus naturelle en évitant d’atterrir sur les talons et ainsi préserver les os et les articulations (lire Courir pieds nus pour sauver les humains du docteur et marathonien Sidy Diallo).


Pour les moins extrêmes d'entre nous, vous pouvez déjà privilégier quelques habitudes :

  • Marcher pieds nus dans le sable, dans l’eau, dans l’herbe, ou même en forêt dès que vous le pouvez.

  • Privilégier les grosses chaussettes aux chaussons à la maison cet hiver. Et pourquoi ne pas encourager une politique "sans chaussures" au bureau ?

  • Essayer les chaussures minimalistes, qui permettent de retrouver des sensations proches de la marche pieds nus et nos appuis naturels.

Le contact direct avec le sol permet de stimuler la plupart des zones réflexes de vos pieds et vous prodigue (presque) sans effort une mini séance de réflexologie.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page